Menu
Page

Pour en savoir plus (1) Le peuplement de l'île


Rédigé le Vendredi 25 Juin 2021 à 10:20 | Lu 238 fois | 0 commentaire(s)


UN PEU D’HISTOIRE DE L’ILE BOURBON : Les Hommes.
Pour compléter "La clé enchantée"


Le peuplement de l'île
 
L'histoire officielle retiendra que c’est en 1663 que commence le peuplement définitif de l'île Bourbon, par l’arrivée de 2 Français et de 10 Malgaches qui débarquent dans la baie de Saint-Paul. Cette ville est considérée comme le berceau du peuplement de l’île. A cette époque, on y trouve des solitaires (cousins des dodos), de nombreux oiseaux, du gibier et des tortues en quantité, des rivières et des étangs remplis de poissons et divers animaux comme des cabris, des cochons, des bœufs, débarqués sur l'île probablement lors de précédents passages de bateaux.  Tout ceci a sans doute constitué la base de l’alimentation des premiers habitants.

Deux ans plus tard, en 1665, on raconte qu'un bateau venu de France débarque les premiers colons (une vingtaine), dans le but de s'installer dans l'île, de l’exploiter et la mettre en valeur.  Ils amènent avec eux des semences, des plantes et des outils. L’île est très fertile. On y plante au début du blé, de la vigne, du riz, des grains, des fruits et des légumes et aussi des cannes à sucre pour faire du vin de canne.

Le peuplement de l’île va, tout au long des années suivantes, s'amplifier avec l’arrivée de Français mais aussi d’Européens, de Malgaches, d’Africains et d’Indiens, car on a besoin de main-d'oeuvre. 


En effet, avec l’introduction de la culture du café au début du 18ème siècle, dès 1715, le besoin de main-d’œuvre bon marché et permettant de faire des profits est grand. L’île devient donc une société de plantation fondée sur l’esclavage. Les esclaves viennent de Madagascar et aussi d’Afrique ( du Bénin, de l'île de Gorée, de Guinée à l'ouest; en particulier du Mozambique et de Zanzibar à l'est). On les appelle « cafres » ou « kaf ». Ils ont été enlevés de leur pays et embarqués à bords de navires négriers. Ce commerce d'esclaves s'appelle "la traite". 

Le comportement abusif des maîtres envers leurs esclaves pousse le Roi Louis XV à adopter, en 1723, un texte appelé « code noir » pour réglementer la pratique de l'esclavage à Bourbon (droits et devoirs des maîtres et des esclaves) et visant à les protéger. Mais leur vie est très dure. Certains esclaves, en général des Malgaches, désirant retrouver leur liberté, s’enfuient dans les bois et surtout dans les hauts de l’île. Ces esclaves sont appelés « marrons ». On organise des recherches pour les retrouver et ceux qui sont repris sont sévèrement punis.

Cette culture du café rapporte des richesses à l’île mais aussi à la France, car il est exceptionnel et très recherché. Mais vers la fin du 18ème siècle,  les maladies et les cyclones détruisent peu à peu les caféiers. 


A ce moment-là, la France souhaite développer la culture de la canne à sucre car le sucre se vend très bien sur le marché et rapporte beaucoup.  Alors, au début du 19ème siècle, les champs de café sont remplacés par des champs de canne à sucre. Malheureusement, cela a un prix : la traite d’un nombre encore plus grand d’esclaves. Rien qu’à Saint-Paul, en 1834, on comptait 35 usines sucrières.


En 1848 l’esclavage est aboli.  L'île, devenue désormais île de La Réunion,  développe un nouveau système économique pour continuer à faire des profits, avec une main-d'oeuvre abondante et bon marché : l'engagisme. Les esclaves sont donc affranchis et remplacés par des travailleurs engagés. Ces derniers travaillent beaucoup et sont rémunérés pour leur travail mais très faiblement. Leurs conditions de vie diffèrent très peu de  celles des esclaves. Ces travailleurs engagés viennent principalement de l'Inde  et aussi de Madagascar, d’Afrique, de Chine et d'autres parties du Monde. L'engagisme durera jusque dans la première moitié du XXe siècle.
Et pour faire découvrir aux enfants l'histoire musicale de notre île, cliquez sur La clé enchantée  et sur Zistoir Séga
 



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 18 Juillet 2022 - 07:44 Ti kontine lontan

Lundi 16 Mai 2022 - 07:31 Salon du livre Athena 2022


Les News

Ti kontine lontan

18/07/2022 - Mady LOUP

Salon du livre Athena 2022

16/05/2022 - Mady LOUP

Pour en savoir plus (1) Le peuplement de l'île

25/06/2021 - Kélérilé Tikala

La clé enchantée - Pour en savoir plus (2)

25/06/2021 - Kélérilé Tikala

La clé enchantée - Pour en savoir plus (3)

02/06/2021 - Kélérilé Tikala

LES ARTS VERRES 974, décoration sur verre

12/09/2020 - Kélérilé Tikala

Partager ce site